•  

    Biographie de Claude Massé

     

    Claude Massé

     

    Claude Massé

     

     

    1934

    Naissance à Céret le 21 mars 1934. Claude est le fils de Louise et de Ludovic Massé, grand écrivain catalan.

    Cm fuit l'école, ceci est une grande souffrance de sa vie.

    1941

    A partir de 1941, début d'une série de rencontres marquantes avec Roger Martin du Gard, Jean Dubuffet, Michel Ragon, Henri Poulaille, Blaise Cendrars, Albert Marquet, Alain Cuny...
    Rencontre avec J.Dubuffet à Céret.

    1947 Claude Massé est marqué par une visite à Raoul Dufy à Perpignan .

    Dufy jouera pour Claude Massé un rôle important.

    Très tôt grâce aux fréquentations de son père, Claude Massé s'intéresse aux Marginaux. Une passion pour la marginalité née .

    1950

    Cette année là Claude Massé rencontre Michel Ragon. Il découvrira également Gaudi lors d'un voyage à Barcelone.

    1951

    Inscrit au Lycée Buffon il n'assistera pas aux cours et préfèrera travailler dans une galerie de peinture Louis Carré à Paris.( 1951-1960). Durant cette période il suit des études de journalisme.

    1953 Pour son premier poste de journaliste il travaillera 5 ans pour Georges Bérard-Quélin de la Société générale de presse. Puis 3 ans pour l'Argus.

    1956

    Rencontre les peintres Roger Bissière, Gérard Schneider, Kumi Sugaï, les poètes Georges Badin, Henri Pichette, Michel Ragon.

    1958

    Au décès de sa mère Louise Massé, Claude reviens à Perpignan. Il rencontre Henri Michaux et entame une correspondance avec Jean Dubuffet qui ne cessera qu'en 1985, au décès de ce dernier.

    1959-85

    Il commence à se passionner pour l'Art Autre et travaille avec 111 personnages en Roussillon.

    Travaille sur ces artistes de l'Art Autre, et notamment sur 27 créateurs roussillonnais: Nataska, Jean Pous, Pépé Vignes, François Baloffi, René Guisset, Marcel Manent...

    Naissance de son fils Christophe en 1961.

    1963

    Claude Massé travaille à la Bibliothèque Municipale de Perpignan.

    Rencontre de Jacques Quéralt.

    Claude écrit de la poésie et réalise ses premiers collages.

    1967-72

    Il dirige le Musée d'Art Moderne de Céret et organise 14 expositions: sur Viallat, Capdeville, Aragon, R.Char, Gaudi...

    Claude Massé rencontre: Chagall, Picasso, André Masson et Desnoyer.

    Il Voyage en Belgique, Hollande, Angleterre.


    Claude Massé réalise un travail personnel sur « les tubes ».

    1974 Il réalise une série de de 400 Colis Postaux ou Biographies.

    Il devient documentaliste à l'Ecole des Beaux Arts de Perpignan , pendant 11ans. Claude Massé rencontre Richard Meier et Daniel Rey, Maurice Roelens.

    1978-1979

    A 44 ans, premiers travaux sur le liège sont appelés «Patots».

    « Claude Massé commence à sculpter le liège en 1979, donnant naissance à une population de "patots", ainsi qu'il les nomme dans la langue catalane qu'il affectionne particulièrement. Ces étranges personnages naissent d'abord sur le papier avant d'émerger du liège que le créateur travaille en taillant dans la masse et en découpant de fines lanières »

    1981

    Première exposition à la Sala Llibreria à Andorra la Vella.

    1982

    Décès de son père Ludovic Massé.

    Commence alors un intense travail sur l'œuvre de l'écrivain disparu.

    1984

    Claude Massé travaille comme documentaliste au musée H. Rigaud.

    1985

    Il édite son premier livre avec Richard Meier, éditeur (14 livres édités avec lui.)

    Actuellement CM en compte plus de 50.

    1987

    Il réalisation un personnage sculpté en bronze d'1m 72 pour la ville de Céret. Il exposition au Prieuré de Serrabone.

    A partir de ce jour, les expositions se sont multipliées dans le monde entier.

    1992

    Intensification des travaux d'écriture et des collages.

    1996 à

    2004

    Donation de 108 peintures et dessins de sa collection d'Art Autre au Site de la Création franche, à Bègles.

    En 1999, donation de 650 oeuvres de 40 créateurs d'Art Autre au Site de la Création franche, à Bègles.

    2000

    Centenaire de la naissance de Ludovic Massé : conférences, expositions, rééditions d'ouvrages, films, etc.

    2003

    Exposition à La Havane (Cuba)

    2009

    Encore des expositions: brésil, Italie , Catalogne, Roumanie, Portugal, Etats-Unis...

    2012

    Très grands collages dont une fresque 12mx4m ainsi qu'une série de bouchons travaillés.

    2014

    Beaucoup de projets et notamment celui d'une exposition à Bages dans les Pyrénées-orientales.

     

    Claude Massé

     

     

     


  •  

    Balade en terre d'artistes 2014

    Pour la 11ème édition, ce sont 200 ateliers d'artistes qui vous accueillent dans tout la département. C'est une occasion unique de rencontrer les artistes sur leur lieu de création, d'échanger en toute convivialité.

    Les ateliers sont ouverts aux passionnés, aux curieux, aux promeneurs qui souhaitent découvrir la richesse artistique de leur département. Soyez nombreux à participer à cette  initiative du 17 au 18 mai 2014.

     

    Bonnes balades artistiques !

     Vous pouvez trouver le programme sur "balade en terre d'artistes 2014"  page Facebook

    programme à télécharger, liens avec les sites et les photos des artistes (si elles sont disponibles)

     


  • Exposition d'été à la galerie Odile Oms

    Du 25 Mai au 12 octobre 2014
    Julian Garcia



    Les Papiers collés de Julian Garcia

    Julian Garcia est un chineur de vieux papiers : turquoises délavés, jaunes passés, bleus célestes fanés et tapisseries désuètes seront déchirés ou découpés, puis collés à même le support trés librement pour évoquer le hasard des affiches lacérées chères à Raymond Hains et Jacques de la Villeglé.

    L’effet de temps est crée tour à tour avec la matériologie même (vieux papiers) et par les références aux vieux maîtres de l’art (Velasquez, El Greco, Derain, Dufy, Picasso, Clavé, Rouault) emblèmes pérennes historiques devenus icônes, rongés transformés physiquement par la matière, « ce subconscient de la forme » (Bachelard).

    Cet éloignement temporel est doublé de la distance créative que julían García prend avec son modèle, poster du souvenir, patiné lui aussi par la mémoire, rendu à la faiblesse d’une simple suggestion. Quelques fois le pinceau vient dessus, ce trait est une déchirure comme le passant iconoclaste anonyme lacère l’affiche. C’est entre cette double distanciation, dans son épaisseur même que se glisse la singularité poétique de ses collages.

    Le peintre lui-même semble insaisissable, il est projeté lui aussi très loin dans le passé. Deviendrait-il « l’œuvre esthétique d’un inconscient collectif » ? qu’appelle de ses vœux Jacques de la Villeglé. Le travail de Julian Garcia nous dit que l’art est éternel dans son essence mais périssable dans son image-objet.

    Galerie Odile Oms



    Dimanche 28 Juillet  - Papiers collés sur bois, 87x49 cm - 2014

      

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires